Bourso Exil

Le rendez-vous des martyrs
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Birmanie: la junte lache sa meute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ravie
Grande Adjointe
avatar

Nombre de messages : 5213
Localisation : à 10 mn de la 1ère boulangerie
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Birmanie: la junte lache sa meute.   Mer 26 Sep 2007 - 17:43

Birmanie : La répression a commencé
La junte militaire en Birmanie a commencé mercredi à réprimer le mouvement pro-démocratie qui agite le pays, en imposant un couvre-feu, en procédant à des dizaines d'arrestations et en chargeant à coups de bâtons et de gaz lacrymogène des manifestants.


AFP
RANGOUN, 26 septembre (AFP) - La police et l'armée birmanes ont tiré en l'air et ont fait usage de gaz lacrymogène mercredi dans le centre de Rangoun, où des milliers de civils étaient rassemblés sur le passage d'un cortège d'un millier de bonzes , selon des témoins.

Après avoir bloqué avec des barbelés une avenue de Rangoun proche de la célèbre pagode Shwedagon, les forces de sécurité ont frappé indistinctement vers 12H00 locales (05H30 GMT) les quelque 700 personnes qui avaient commencé à se rassembler, principalement des jeunes. En quelques minutes, les policiers ont provoqué la fuite des manifestants tandis que des soldats armés bouclaient le secteur.

Un millier de protestataires se sont, par ailleurs, réunis non loin de là, contre lesquels les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène, ont relaté des témoins.Confrontés à une montée en puissance des manifestations menées par des moines bouddhistes - 100.000 personnes sont descendues dans les rues respectivement lundi et mardi -, les généraux ont profité de la nuit de mardi à mercredi pour prendre d'autres mesures clairement intimidatrices.

Des responsables gouvernementaux, juchés sur des camions sillonnant Rangoun, ont d'abord annoncé par haut-parleur un couvre-feu, désormais en vigueur de 21H00 à 05H00 locales (14H30 à 22H30 GMT).

La première ville de Birmanie a aussi été placée sous un régime d'accès restreint, un statut spécial ressemblant à l'état d'urgence. Mandalay, deuxième ville du pays située dans le centre, a fait l'objet des mêmes restrictions.

Plus tard dans la nuit, deux personnalités soutenant le mouvement de protestation des bonzes ont été arrêtées à leur domicile: Zaganar, le plus célèbre des comiques birmans, et Win Naing, un homme politique modéré. Ces deux personnalités avaient été vues ces derniers jours à Rangoun en train d'offrir de la nourriture et de l'eau aux moines qui défilaient.

"Zaganar a été interpellé chez lui vers 01H30" mercredi (19H00 GMT mardi) et Win Naing a été appréhendé une heure plus tard, ont précisé des proches.

Win Naing, un septuagénaire, avait déjà été interpellé le 8 mars pour avoir organisé une conférence de presse en faveur de militants politiques qui avaient manifesté contre l'aggravation des conditions de vie en Birmanie. Il avait passé une nuit en prison. Win Naing a toujours essayé de mettre les questions économiques et sociales avant la politique, a précisé un diplomate occidental.

De son côté, l'humoriste Zaganar avait publiquement appelé la population à soutenir le mouvement de protestation. "Ce sont les moines qui sont dehors, à prier pour nous, tandis que nous restons chez nous devant la télévision. J'ai honte de nous", avait-il déclaré à la radio Democratic Voice of Burma (DVB), installée dans la capitale norvégienne, Oslo.

Dès l'aube, le régime birman avait déployé des centaines de policiers et de militaires, portant des fusils d'assaut, près de monastères et de temples à Rangoun, visiblement pour tenter d'empêcher de nouvelles manifestations. Les forces de sécurité étaient aussi très présentes mercredi autour de la mairie. Des Birmans confiaient leur crainte que la répression continue à prendre un tour nettement plus brutal. Des habitants affluaient vers les magasins, dans le but de stocker des vivres.

"Nous continuerons nos marches, nous faisons cela pour le bien et la sécurité du peuple", a déclaré un moine à l'AFP, avant d'être chargé par les policiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudor
Dépendeur d'andouilles
avatar

Nombre de messages : 1280
Localisation : Reblochon-plage
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Birmanie: la junte lache sa meute.   Mer 26 Sep 2007 - 19:39

C'est la loi de la junte, c'est classique et c'est toujours atroce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravie
Grande Adjointe
avatar

Nombre de messages : 5213
Localisation : à 10 mn de la 1ère boulangerie
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Birmanie: la junte lache sa meute.   Jeu 27 Sep 2007 - 12:28

Certes.
ça ne s'arrange pas du tout aux dernières nouvelles.
monastères mis à sac, bonzes battus et arrêtés.

La routine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Birmanie: la junte lache sa meute.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Birmanie: la junte lache sa meute.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacré de Birmanie
» Sacré de Birmanie [ Nouveauté]
» La meute (2009)
» Sacré de Birmanie pour Kaloo !
» Aventures en Birmanie - Raoul Walsh 1945

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bourso Exil :: Le Cloître :: Général-
Sauter vers: